Bijoux Design, conception et fabrication de prototype de bijoux
Vous êtes ici > Solutions CFAO > Logiciel de CAO 3D

Logiciel de CAO 3D

A partir de vos idées de création, simple ou complexe, ou sur la base de fichiers scannés, nous vous proposons des solutions pour réaliser le modèle numérique de vos bijoux.

Le logiciel Rhinocéros 3d est le logiciel de CAO 3D   idéal pour les designers en bijouterie-joaillerie. Ce logiciel est si facile d’emploi que tous les dessinateurs créatifs aimeront l’utiliser. Il est très utilisé dans le domaine de la bijouterie en particulier en combinaison avec le render Flamingo et la bibliothèque de pierres précieuse TechGems.

Bague or

Avec Rhino, toutes idées de création même les plus complexes deviendront réalisables. Après création du modèle numérique, le designer peu donner un rendu 3D   au client avant de commencer la production.

Le logiciel Rhinocéros 3d   peut créer, éditer, analyser et traduire des courbes, des surfaces et des solides NURBS  * sous Windows.

Aucune limite en termes de complexité, de degré ou de taille.

Rhino peut aussi traiter des maillages polygonaux.

Bague lapin

Les fonctions et caractéristiques spéciales comprennent :

- Des outils de modélisation 3D   de structure libre illimités que seuls des logiciels de 20 à 50 fois plus chers possédaient auparavant. Modélisez toutes les formes que vous pouvez imaginer. La précision nécessaire pour le dessin, le prototypage, l’étude technique, l’analyse et la fabrication de tous types d’objets tels qu’un avion ou des bijoux.

- Une compatibilité avec tous vos logiciels de conception, de dessin, de FAO, d’ingénierie, d’analyse, de rendu, d’animation et d’illustration.

- Lecture et réparation de fichiers IGES très complexes.

- Accessible.

- Si facile à apprendre et à utiliser que vous pouvez vous concentrer sur la conception et la visualisation sans être distrait par le logiciel.

- Rapide, même sur un ordinateur portable.

- Aucune configuration spéciale n’est nécessaire.

- Matériel informatique normal.

- Formation courte.

Bague et collier argent

Détails Interface utilisateur :

FENETRE : graphiques 3D   très rapides, nombre de fenêtres illimitées, fenêtres de travail ombrées, possibilité de travailler dans les fenêtres en perspective, extraction des coordonnées, vues nommées,fenêtres synchronisées, manipulation des vues en fonction de la caméra, adaptation des images en perspective

COMMANDE : zone de commande flottante/ancrée, menu déroulant des commandes récemment utilisées, possibilité de cliquer sur les options de commande, ligne de commandes à saisie semi-automatique, menus déroulants personnalisables, gestionnaire de calques déroulant,

PERSONNALISABLE:possibilité de configurer le bouton du milieu de la souris, icônes et espace de travail personnalisables, barre d’outils déroulante personnalisable, barres d’outils transparentes, menu contextuel du bouton de droite, boîtes de dialogue ancrables, support multi-écrans, copier avec la touche Alt et compatibilité matérielle OpenGL avec anticrénelage.

ASSISTANCE ET DOCUMENTATION : interface (choisie par l’utilisateur) et documentation localisées (anglais, français, espagnol, allemand, italien, tchèque, japonais, chinois et coréen), aide en ligne extensive de type Explorer, manuel de 500 pages, actualisations électroniques, indication automatique sur l’existence de versions révisées, assistance sur le forum de discussion (en continu), assistance téléphonique et par e-mail.

AIDES A LA CONSTRUCTION : fonctions annuler et rétablir illimitées, fonctions annuler et rétablir multiples, entrée de données numériques exactes, unités comprenant pieds et pouces et fractions, filtres de points selon x, .y et .z, accrochages aux objets avec étiquette d’identification,magnétisme de la grille

MODE ET PLAN : mode ortho, mode plan, plans de construction nommés, plans de construction précédents et suivants, plan de construction orienté sur une courbe

CALQUES : filtrage par calques, groupes, images en arrière-plan, cacher/montrer des objets, montrer les objets sélectionnés, sélection par calque, sélectionner le plus en avant, sélection par couleur ou par type d’objet, sélection du dernier objet et du dernier groupe sélectionné, inverser les objets cachés, verrouiller et déverrouiller les objets, déverrouiller les objets sélectionnés, activer/désactiver les points de contrôle et les points d’édition et désactiver les points de contrôle et d’édition des objets sélectionnés.

Bague papillon

CREATION DE COURBES : point, ligne, polyligne, courbe de forme libre, cercle, arc, ellipse, rectangle, polygone, hélice, spirale, conique, texte TrueType, interpolation, points de contrôle (vertex), esquisse.

CREATION DE COURBES A PARTIR D’OBJET : par points, par polyligne, prolonger, congé, chanfrein, décalage, raccordement, à partir de deux vues, profils à partir d’une coupe transversale, intersection, courbes de niveau sur une surface NURBS   ou un maillage, section sur une surface NURBS  , bordure, silhouette, extraire les courbes isoparamétriques, projection, attraction, esquisse, modèle filaire, détacher la limite, dessins 2D avec cotes et texte, aplatir des surfaces développables, extraction de points.

EDITION DE COURBES : points de contrôle, points d’édition, guides, lisser, profiler, changer le degré, ajouter/supprimer des nœuds, ajouter des point de rebroussement, reconstruire, réajuster, adapter, simplifier, modifier le poids, rendre périodique, ajuster le renflement final, ajuster une jonction, orienter sur un bord, convertir en arcs, une polyligne ou des segments de ligne.

CREATION DE SURFACES : à partir de 3 ou 4 points, à partir de 3 ou 4 courbes, à partir de courbes planes, à partir d’un réseau de courbes, rectangle, plan déformable, extruder, ruban, régler, surface par sections avec égalisation des tangentes, surface développable, balayage le long d’un rail avec adaptation des bords, balayage le long de 2 rails avec continuité des bords, révolution, révolution le long d’un rail, raccordement, patch, draper, grille de points, champ de hauteur, congé, chanfrein, décalage, plan par des points, texte TrueType et Unicode (double octet).

EDITION DE SURFACES : points de contrôle, guides, changer le degré, ajouter/enlever des nœuds, adapter, prolonger, fusionner, joindre, annuler la limite, diviser une surface sur ses courbes isoparamétriques, reconstruire, rétrécir, rendre périodique, opérations booléennes (union, différence, intersection), dérouler des surfaces développables, matrice le long d’une courbe sur une surface.

Bracelet diamant

CREATION DE SOLIDES : boîte, sphère, cylindre, tube, tuyau, cône, cône tronqué, ellipsoïde, tore, extruder une courbe plane, extruder une surface, boucher des trous plans, joindre des surfaces, texte TrueType. Édition de solides : congé entre les bords, extraction d’une surface, opérations booléennes (union, différence, intersection).

CREATION DE MAILLAGES : à partir d’objets NURBS  , à partir d’une polyligne fermée, face, plan, boîte, cylindre, cône et sphère maillés.

EDITION DE MAILLAGES : décomposer, joindre, souder, unifier les normales, appliquer sur une surface, réduire les polygones.

OUTILS D’EDITION : couper, copier, coller, supprimer, supprimer doublons, déplacer, rotation, symétrie, changer l’échelle, étirer, aligner, matrice, joindre, limiter, diviser, décomposer, prolonger, congé, chanfrein, décalage, tordre, courber, effiler, cisailler, orienter, orienter un objet plan sur une courbe, glisser le long d’une courbe, lisser, projeter, propriétés de l’objet.

ANNOTATION : flèches, points, cotes (horizontales, verticales, alignées, inclinées, rayons, diamètres et angles), blocs de texte, flèches, suppression des lignes cachées, compatibilité Unicode (double-octet) pour le texte, les cotes et les notes.

Possibilité de travailler avec les cotes dans les vues en Perspective.

Pendentif or blanc

ANALYSE : point, longueur, distance, angle, rayon, boîte de contour, direction normale, aire, centroïde d’une aire, moments d’une aire, volume, centroïde d’un volume, moments d’un volume, hydrostatique, courbure de la surface, continuité géométrique, déviation, point le plus proche, diagramme de courbure sur les courbes et les surfaces, bords libres, modes de travail avec analyse de surface (angle de dépouille, rayures, plaquage d’environnement avec fusion de la couleur de la surface, montrer bords, montrer bords libres, courbure de Gauss, courbure moyenne et rayon de courbure minimum et maximum).

RENDU : ombrage, ombrage (OpenGL), ombrer les objets sélectionnés, rendu par lancer de rayons (avec textures, reliefs, clairs, transparence, projecteurs avec point chaud, contrôle de l’angle et de la direction, lumières ponctuelles, lumières directionnelles, lumières rectangulaires, lumières linéaires, ombres et résolution paramétrable), aperçu du rendu (OpenGL), aperçu du rendu des objets sélectionnés, platine tournante, exportation vers RIB et POV, compatibilité avec les modules de rendu, paramètres enregistrés dans le fichier.

FORMATS DE FICHIERS ACCEPTES : DWG/DXF(AutoCAD 200x, 14, 13 et 12 ), SAT (ACIS), X_T (Parasolid), 3DS, LWO, STL, OBJ, AI, RIB, POV, UDO, VRML, BMP, TGA, JPG, CSV (exportation des propriétés et de l’hydrostatique), TIFF non comprimé, STEP, VDA, GHS, SLC, Deep Paint 3D  . IGES (Alias, Ashlar Vellum, AutoFORM, AutoShip, Breault, CADCEUS, CAMSoft, CATIA, Cosmos, Delcam, EdgeCAM, FastSurf, FastSHIP, Integrity Ware, IronCAD, LUSAS, Maya, MAX 3.0, MasterCAM, ME30, Mechanical Desktop, Microstation, NuGraf, OptiCAD, Pro/E, SDRC I-DEAS, Softimage, Solid Edge, SolidWorks, SUM3D, SURFCAM, TeKSoft, Unigraphics), NASA GridTool, Yamaha ESPRi, Tebis.

GESTIONS DES FICHIERS : notes, fichiers modèles, fusion de fichiers, exportation des objets sélectionnés, enregistrement compacté, enregistrement incrémental, aperçu fichier image, aperçu fichier Rhino, exporter avec l’origine, sessions de travail, blocs, compression pour les maillages et image d’aperçu, envoyer un fichier par e-mail.

Découvrez en plus sur Rhino sur le site www.kallisto.net.

MODULE OPTIONNEL : T.Splines   Pour Rhino

T.Splines for Rhino T-Splines pour Rhino est un plug-in de modélisation facilitant la création des NURBS   tout en étant soigneusement conçus pour s’intégrer avec les surfaces traditionnelles de Rhino. T-Splines   allie les méthodes traditionnelles NURBS   et les surfaces de subdivision avec des outils exclusifs permettant un gain de temps appréciable, cela permet aux professionnels de la modélisation de travailler avec des modèles sous la forme d’une surface unique en lieu et place des habituelles surfaces patchs. T-Splines   est parfaitement adapté aux projets de modélisation simples aux plus complexes puisqu’il s’attache à conserver les surfaces les plus simples possible. Il excelle en outre dans la création de formes organiques. T-Splines   est utilisé dans des applications allant des jeux vidéo à l’anatomie humaine haut de gamme en passant par les déformations CDA (déformation plastique).

création de formes organiques

Intégration parfaite dans votre flux de production

T-Splines   s’intègre naturellement dans des flux de production existants. Les modèles peuvent être créés en T-Splines   en partant de zéro ou convertis à partir de surfaces : polygonales, subdivision, et de NURBS  .

T-Splines   est un format de surface idéal en vue de l’optimisation du modèle puisque ce dernier peut être entièrement fusionné, ce qui élimine les problèmes de tangente. Des détails supplémentaires peuvent être ajoutés localement sans avoir à déplier ou transformer la surface. Si vos applications en aval nécessitent un format de fichier différent, les modèles T-Splines   peuvent être très précisément convertis en NURBS   avec aux choix des réglages de patchs soit automatiques, soit définis par l’utilisateur. Les T-Splines   peuvent être aussi exportées comme objet polygonal. Haut niveau de contrôle

Les surfaces T-Splines   peuvent être crées d’après des niveaux de détails variables grâce au placement de points de contrôles là où cela est strictement nécessaire. Une surface T-Splines   typique comptera ainsi jusqu’à 70 pour cent de points de contrôle en moins comparée à un ensemble de patchs NUBS équivalents.

Une technologie séduisante Les T-Splines   ont été inventées par le Dr. Tom Sederberg à BYU en 2003. T-Splines  , Inc. Possède la licence exclusive de cette technologie brevetée. La société a été récompensée par deux prix NSF SBIR pour la commercialisation de son produit. En 2006, le Dr. Sederberg a reçu le prix "SIGGRAPH Computer Graphics Achievement" pour les contributions effectuées tout au long de sa vie professionnelle dans les secteurs du graphisme sur ordinateur et du design géométrique assisté par ordinateur. Largement reconnue et respectée dans le monde de l’enseignement ; la recherche T-Splines   se poursuit désormais par le biais de nombreux laboratoires universitaires du monde entier. Anatomie d’une surface T-Spline  

Les surfaces T-Spline   sont définies par des points de contrôle tout comme les NURBS   et les surfaces de subdivision. T-Splines   permet le travail des surfaces non-rectangulaires grâce à des points « extraordinaires ». Les rangées de points de contrôle comme celles des NURBS   peuvent traverser l’intégralité de la surface. Les rangées partielles de points de contrôle sont une exclusivité de T-Splines   . Ils peuvent se terminer en T-Junctions. Les T-Splines   sont de niveau G1 smooth aux points « extraordinaires » et G2 smooth au niveau des T-Junctions, idem pour le restant de la surface concernée. T-Splines   est disponible sous la forme d’un Plug-In pour Rhino 4 et Maya.

Découvrez en plus sur Tsplines sur le site www.kallisto.net. surfaces T-Spline